Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand)

LES SYMPTÔMES DE LA COLITE SPASMODIQUE

Une méthode utile pour commencer à soigner la colite spasmodique (que l’on appelle aujourd’hui plus communément colite), provoquant mal de ventre, diarrhée et fatigue, en attendant un diagnostic approfondi par des examens de laboratoire, est de faire un régime naturel et léger. En cas de diarrhée ou de mal de ventre, il est dans tous les cas indispensable d’approfondir le cas, car ces deux symptômes pourraient être causés par des maladies plus sérieuses, comme le cancer du colon et du rectum notamment, pour ne citer que les plus fréquentes.  La colite spasmodique touche généralement des personnes très sensibles qui disent avoir un intestin fragile. Ces personnes souffrent aussi souvent d’autres troubles de nature psychique, comme la mauvaise humeur, la dépression, l’irritabilité, et sont injustement pointées du doigt comme étant des malades imaginaires (« l’intestin est notre deuxième cerveau »!)

POUR LA COLITE SPASMODIQUE, UNE ALIMENTATION NATURELLE!

Nous savons tous ce que signifie alimentation naturelle, je ne m’attarde donc pas à expliquer ce point. Nous savons bien que les aliments suivants (sucreries, fritures, conservateurs, colorants, additifs, graisses hydrogénées, huiles extraites avec des solvants, nourritures transformées chimiquement, engrais chimiques, pesticides, organismes génétiquement modifiés, etc. ) ne font pas du bien à un intestin fragile, même si nous n’en tenons pas toujours compte au quotidien. Nous connaissons bien moins en revanche le concept tout aussi important de « régime léger » et c’est sur ce point que j’aimerais apporter quelques conseils.

POUR LA COLITE SPASMODIQUE UN RÉGIME LÉGER!

« Régime léger » est évidemment synonyme de « bien digeste» ou « facilement digeste »,  ce dont a bien besoin une personne dont l’intestin est délicat. Nombreuses sont les personnes qui avec l’expérience ont appris à reconnaître les aliments qui les font aller mal, et d’autres aliments qui au contraire ne leur procurent aucun mal, et de ce fait elles doivent en tenir compte dans leur alimentation quotidienne. Mais une chose que peu de personnes savent est que l’élément qui compose les aliments les moins digestes est bel et bien la fibre végétale qui se trouve en quantité plus ou moins élevée (habituellement indiquée sur les aliments confectionnés) dans les aliments végétaux, à savoir dans les fruits, les légumes et les céréales.

Il est absolument vrai qu’une quantité modérée de fibre fait du bien à l’intestin et à la colite spasmodique en particulier, et nous devrions tous ingérer une quantité quotidienne bien définie de fibre, variable d’une personne à l’autre, pour être au mieux de notre forme. Ces dernières décennies certaines théories se sont diffusées, et que j’estime sans fondement, qui conseillent aux personnes atteintes de colite d’ingérer pas moins de 40 grammes de fibre pure par jour. D’après mon expérience ces personnes ne devraient au contraire ingérer pas plus de 20 grammes de fibre pure par jour. Dans tous les cas, même sans faire de calculs de poids et pourcentages, toutes les personnes souffrant de colite peuvent essayer elles-mêmes d’établir la quantité de fibre quotidienne qui améliore leurs troubles. Pour certains, manger chaque jour deux fruits peut déjà être trop, ou un fruit et une portion de légumes cuits ou de la salade. Tandis que d’autres peuvent supporter sans difficulté ces quantités. Si vous souhaitez m’envoyer un email en décrivant votre cas personnel, je tenterai avec plaisir de vous aider, naturellement sans aucun engagement de votre part, à trouver la quantité optimale quotidienne de fibre qui devrait vous apporter le maximum de bienfait.

LA CURE RADICALE POUR LA COLITE SPASMODIQUE: LA CURE MAYR !

Pas de souci si, bien qu’améliorant les troubles, après un temps vous vous retrouvez constipé.  Améliorer durablement une colite spasmodique n’est pas facile et dans tous les cas l’amélioration ne s’obtient pas en quelques jours. Vous avez déjà franchi le premier pas qui vous a enfin apporté, après de nombreuses tentatives infructueuses, une amélioration à vos troubles. La deuxième étape ne peut être que la Cure Mayr, la cure spécifique à de nombreux troubles intestinaux qui n’ont pas d’indication chirurgicale, comme l’est la colite.

ET RAPPELEZ-VOUS TOUJOURS QUE LES PERSONNES QUI SOIGNENT LEUR INTESTIN, SAVENT ENTRETENIR LEUR SANTÉ !  

 

 

 

Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand)