Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais)

LA CAUSE DES VERTIGES

Les vertiges, la tête qui tourne ou encore la labyrinthite  – qui ont beaucoup en commun  avec les sensations de dispersion ou d’égarement, et qui peuvent aboutir au syndrôme de Ménière – sont des troubles très désagréables qui préoccupent beaucoup les personnes qui en sont affectées. A mon avis une des causes les plus fréquentes de ces troubles est la présence dans le sang d’alcools à longue chaîne carbonée, qui proviennent de la fermentation intestinale des aliments contenant des glucides. Chez certaines personnes, le nerf vestibulaire de l’oreille, ce nerf qui gère le sens de l’équilibre du corps, s’irrite très facilement en présence de ces alcools, ce qui explique ainsi la désagréable sensation de tête qui tourne même lorsqu’on est allongé sur son lit.

TÊTE QUI TOURNE ? MOINS DE GLUCIDES AU DÎNER!

Etant donné que ce sont les glucides ingérés au dîner qui tendent à fermenter davantage dans l’intestin, à cause des mouvements péristaltiques qui ralentissent pendant la nuit, le premier conseil que je donne aux personnes atteintes de vertiges est de réduire drastiquement l’apport de glucides dans le repas du soir. Les aliments contenant des glucides sont tous les aliments végétaux (fruits, légumes et céréales), ainsi que le sucre raffiné et le miel. Essayez donc de manger le soir et avec modération, uniquement des aliments d’origine animale (poisson, viande, œuf, fromage, yaourt, mais pas préparés avec du lait contenant des glucides lactoses), accompagnés de 30 grammes de pain tout au plus et bien mâché. Si vous le souhaitez, vous pouvez également prendre un verre de bon vin. En effet le vin ne fermente plus dans l’intestin, étant donné que les glucides contenus dans le raisin ont complètement fermenté en cuve et se sont transformé en alcool éthylique, et l’alcool éthylique ne peut plus fermenter. Toutefois, évidemment, si vous buvez trop de vin, l’alcool éthylique augmente excessivement dans le sang et à haute concentration celui-ci donne aussi des vertiges, comme nous le savons tous.

LA CURE RADICALE DES VERTIGES: LA CURE MAYR.

Faites donc cette expérience diététique pendant au moins une semaine, de manière à mettre en évidence l’effet escompté. Ensuite, si vous le souhaitez, envoyez-moi un email pour me communiquer le résultat et décrire l’histoire détaillée de vos troubles, et je chercherai à vous répondre sans aucun engagement de votre part, et à vous donner d’autres conseils adaptés à votre cas particulier. Si les vertiges sont très intenses et fréquents et s’ils s’accompagnent d’autres troubles, je pense dans tous les cas que la Cure Mayr soit amplement indiquée. Je vous conseille vivement de consulter les pages de mon site qui vous donneront d’autres renseignements utiles sur les causes de vos troubles.

ET RAPPELEZ-VOUS: LES PERSONNES QUI SAVENT PRENDRE EN MAIN LEUR ALIMENTATION SAVENT PRENDRE EN MAIN LEUR SANTÉ!

 

 

 

 

Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais)