Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand)

LES SYMPTÔMES ET LA CAUSE DE L’ULCÈRE DU DUODÉNUM

A mon avis, la meilleure cure pour soigner l’ulcère du duodénum, qui provoque mal d’estomac, brûlures d’estomac, fatigue, nausées et parfois vomissements, est la Cure Mayr. Lorsque les mouvements péristaltiques de l’intestin commencent à ralentir, petits à petits les aliments ainsi que l’acide gastrique commencent à stagner dans les parties situées plus en amont jusqu’au duodénum, et cela peut expliquer l’apparition de l’ulcère du duodénum, étant donné que les parois du duodénum ne sont pas habituées comme celui de l’estomac à un contact trop prolongé avec l’acide chlorhydrique et, en plus de s’enflammer ils s’érodent et s’ulcèrent. La douleur ou la brûlure d’estomac se présente entre une et deux heures après les repas lorsque l’acide produit pendant le repas a stagné trop longtemps dans le duodénum. Une complication de l’ulcère qui demande une intervention médicale d’urgence et son saignement (hémorragie interne), qui se manifeste par un état de fatigue extrême et l’apparition de selles de couleur noire comme le charbon entre un et trois jours après l’hémorragie..

PREMIER CONSEIL: BIEN MÂCHER!

Déjà avant de suivre la Cure Mayr la personne souffrant d’ulcère du duodénum peut obtenir un premier soulagement en apprenant juste à soigner la mastication des aliments. Un conseil loin d’être banal car une bonne mastication peut faire des miracles pour les personnes atteintes d’ulcère du duodénum. La salive qui imprègne les aliments, grâce à une mastication longue et concentrée, agit comme un tampon sur l’acide stagnant dans le duodénum, et permet d’alléger les brûlures. Bien mâcher signifie triturer dans la bouche chaque bouchée jusqu’à la rendre liquide, la goûter jusqu’au bout, la savourer. Naturellement les bouchées ne doivent pas être démesurément grandes comme avant, car il est impossible de bien mâcher une bouchée trop grosse, mais doivent être de la juste grosseur qui entre facilement dans la bouche en une seule fois !

DEUXIÈME CONSEIL: DORMIR AVEC LA FENÊTRE OUVERTE!

Je vous donne un deuxième conseil pratique que je voudrais que vous testiez avant d’entreprendre la Cure Mayr. J’ai remarqué que les personnes atteintes d’ulcère du duodénum ont l’habitude de dormir avec la fenêtre de leur chambre fermée pendant la nuit. Je vous invite donc à la garder toujours ouverte, grande ouverte pendant l’été et  entrebâillée pendant l’hiver. Naturellement l’hiver la chambre doit être suffisamment chauffée et vous devez être bien couvert dans votre lit. L’air frais qui entre par la fenêtre crée un léger courant qui ne gêne pas le sommeil et qui suffit à entraîner et diluer le gaz carbonique ainsi que les autres gaz nocifs expirés qui intoxiquent si on les respire à nouveau. C’est pour cette raison qu’il convient d’ouvrir une fenêtre dans la propre chambre et non dans une pièce voisine. Evidemment cette réduction de l’état d’intoxication chronique dont souffre la personne favorise la guérison de l’ulcère.

LA SOLUTION RADICALE: LA CURE MAYR !

Si vous souhaitez ensuite vous orienter vers une méthode pour vous libérer définitivement des troubles liés à l’ulcère du duodénum, vous pouvez envisager la Cure Mayr. Pour cela je reste à votre entière disposition par téléphone ou email pour vous donner tous les renseignements souhaités, notamment en rapport avec votre cas individuel.

POUR AMÉLIORER L’ULCÈRE, COMMENCEZ PAR BIEN MÂCHER LES ALIMENTS ET DORMIR AVEC LA FENÊTRE OUVERTE!

 

 

 

 

Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand)