Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand)

TRANSPIRATION MALODORANTE? PUTRÉFACTION DANS LE CORPS!

Le conseil que je donne habituellement pour éliminer les mauvaises odeurs dues à la transpiration (transpiration malodorante, bromhydrose), en particulier sous les aisselles mais qui se dégage de tout le corps, se base sur une recherche attentive que j’ai menée sur les possibles causes de ce trouble fastidieux.  A mon avis la principale cause de la mauvaise odeur de la sueur, des aisselles et du corps, consiste en la présence dans le sang de certaines substances toxiques provenant de la putréfaction intestinale des aliments à base de protéines, des substances qui sont très nauséabondes (sulfure d’hydrogène, ammoniac, putrescine, cadavérine, etc.).

COMMENT ÉLIMINER LA SUEUR MALODORANTE  

La meilleure méthode désintoxiquante que je connais est le jeûne de courte durée, et c’est cette méthode que je viens ici vous proposer pour transformer votre transpiration malodorante en une émanation naturelle et bénéfique de la peau d’une odeur agréable. Vous constaterez également que faire le jeûne de temps en temps pendant une courte période n’est pas une triste expérience comme certains l’affirment mais plutôt une pause régénérante.

Lorsque vous ferez le jeûne vous vous sentirez en bonne compagnie, car cette pratique a été recommandée et pratiquée par les fondateurs des principales religions du monde : Moïse, Jésus Christ, Mahomet Bouddha, Confucius ainsi que d’autres prêtres Shinto de l’histoire. Ces grands hommes ont pratiqué le jeûne pendant quarante jours et plus mais aujourd’hui l’organisme humain est tellement affaibli par notre vie frénétique et hypercivilisée qu’il n’est plus capable de supporter un jeûne prolongé. Cependant, même les jeûnes de courte durée peuvent apporter de bons résultats s’ils sont répétés quelques fois en respectant un écart de temps approprié entre un jeûne et l’autre. Dans le cas de la transpiration malodorante, qui est un trouble non grave, on devrait obtenir un bon résultat avec deux jeûnes de deux jours chacun seulement. Je recommande en tout état de cause d’observer un intervalle d’au moins deux semaines entre les deux jeûnes de manière à ne pas trop affaiblir le corps.

LE JEÛNE BIEN FAIT

En quoi consiste le jeûne ? Plutôt que de faire, il consiste plus à ne rien faire. Il s’agit de s’abstenir de tout aliment ou boisson contenant des calories et de rester principalement au repos.  L’eau de source de montagne, les tisanes et les bouillons de légumes, qui ne sont pas caloriques car ils ne contiennent que des sels minéraux, sont autorisés à volonté à condition de ne pas dépasser un litre et demi par jour pour ne pas fatiguer le cœur et les reins. Les deux jours les plus appropriés pour pratiquer le jeûne sont pour la plupart d’entre nous le samedi et le dimanche, ou dans tous les cas deux jours de repos où le risque de stress dû au travail ou autre évènement est absent. Pendant ces jours il est nécessaire de reposer vraiment le corps et l’esprit et l’on peut se dédier à quelques légères occupations physiques ou intellectuelles. Il ne faut pas en revanche rester toujours à la maison et il est conseillé de faire au moins deux petites promenades par jour, si possible à l’air pur.

Le premier jour suivant le jeûne il convient de manger peu et d’ailleurs vous remarquerez que vous aurez bien moins d’appétit que vous ne l’imaginiez. L’appétit reviendra au bout du deuxième jour et encore davantage le troisième jour, après quoi vous pourrez recommencer à manger. En cas de doute sur la pratique et l’avancement du jeûne, veuillez m’envoyer un email et je chercherai à vous apporter une réponse, naturellement sans aucun engagement de votre part, adaptée à votre cas.

APPRENDRE À FAIRE LE JEÛNE DE TEMPS EN TEMPS ET CORRECTEMENT SIGNIFIE  VIVRE MIEUX ET PLUS LONGTEMPS!

 

 

 

 

Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand)