Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand)

PREMIER POINT POUR LE SURPOIDS: LE DÎNER

Le premier conseil que je donne aux personnes qui sont en surpoids (obésité), et qui connaissent gonflement, rétention d’eau, et souvent également hypothyroïdie,  mais qui ne veulent pas se ruiner la santé avec des régimes incorrects ou d’autres méthodes dangereuses, est le suivant : rappelez-vous que ce n’est pas le petit-déjeuner qui fait grossir, mais le dîner ! Ce que l’on mange au petit-déjeuner est ensuite totalement brûlé par le métabolisme pendant la journée, tandis qu’une partie de ce que l’on mange au dîner s’accumule dans le corps pendant la nuit sous forme de graisse et rétention d’eau. Donc le vrai secret pour remédier à un problème de surpoids tout en restant en bonne santé est de s’habituer à faire un petit-déjeuner abondant et de manger moins au dîner. D’ailleurs les deux choses sont étroitement liées car les personnes qui sautent totalement le petit-déjeuner ne peuvent évidemment pas résister avec juste un déjeuner et un petit dîner, et se trouvent obligées de faire un dîner abondant.

DEUXIÈME POINT: LES GLUCIDES

Le deuxième conseil pour les personnes en surpoids est le suivant : rappelez-vous que ce ne sont pas tant les graisses qui font grossir mais les glucides. Et sans vous ennuyer avec des calculs de pourcentage de glucides et graisses, voici un modèle de menu basé sur les deux précieux conseils que je viens de vous donner.

VOICI UN RÉGIME TYPE

Au petit-déjeuner, mangez tout ce que vous voulez et autant que vous le voulez, à une exception près : aucun aliment contenant des sucres ajoutés, c’est-à-dire du saccharose (lisez les ingrédients sur l’emballage), qui feraient trop augmenter les glucides. Gardez à l’esprit que les biscottes et les yaourts aux fruits contiennent presque toujours du saccharose, tout comme en contiennent de nombreux autres produits confectionnés que vous consommez habituellement. Si dans les ingrédients vous voyez écrit « sucre » ou « saccharose », ne consommez pas ces produits. Préférez le miel qui est toujours autorisé, car en quantité modérée il ne cause pas de surpoids.

Au déjeuner pas de plats à base de pâtes, riz ou semoule, ni dessert contenant du sucre à la fin du repas, pour la même raison de limiter l’apport en glucides. Rassasiez-vous avec un plat abondant de viande ou poisson, avec un accompagnement au choix entre pommes de terre, légumes ou salade assaisonnée d’huile d’olive, avec 30 grammes de pain ou substitut du pain. Enfin, si vous avez encore faim, un fruit ou quelques fruits secs.

Au dîner, le schéma est quasi le même qu’au déjeuner, avec une différence d’un point de vue de la quantité: mangez exactement la moitié de la quantité ingérée au déjeuner. Naturellement, vous ne devez manger aucun encas intermédiaire pendant la journée: trois repas par jour sont plus que suffisants pour tout le monde. En cas de doute envoyez-moi un email et je vous répondrai. En attendant je vous souhaite bonne chance pour votre ligne !

UN PETIT COUP DE POUCE EN PLUS

Vous vous apercevrez en tout état de cause que ce régime ne suffira pas à conserver toute votre vie le poids conquis. Dans le fond, certains régimes amaigrissants qu’on trouve sur les revues ou à la télévision ne sont pas si différents de celui-là, même s’il est certainement l’un des meilleurs. Mais pour conserver la ligne tout en restant en parfaite santé toute sa vie il faut quelque chose en plus. Il faut une méthode de désintoxication puissante et régénérante qui rééduque complètement l’appareil digestif et qui remette en marche à plein régime le système endocrinien, en débloquant à fond les glandes qui régulent le poids du corps : hypophyse, thyroïde et surrénales. La meilleure méthode n’est autre que la Cure Mayr à laquelle j’ai dédié diverses pages sur ce site.

MÊME POUR L’HYPERGLYCÉMIE ET LE DIABÈTE DE L’ADULTE 

La Cure Mayr est aussi indiquée non seulement pour l’hypothyroïdisme – qui souvent accompagne le surpoids – mais également pour l’hyperglycémie et le diabète de l’adulte, comme prévention de ces maladies si débilitantes, et comme soutien au traitement pharmacologique. Même si vous souffrez de ces pathologies vous pouvez entreprendre la cure que je vous ai conseillée précédemment et, si vous en voyez les bienfaits, je serais heureux que vous me le communiquiez.

ON DIT QUE « MAIGRE EST BEAU », MAIS « MAIGRE ET EN BONNE SANTÉ », C’EST BIEN PLUS BEAU !   

 

 

Change language: itItaliano (Italien) enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand)